Le code source

Qu’est-ce qui fait de 42 Luxembourg une formation unique, innovante, en accord avec les besoins du marché, tout en bousculant les codes de l’éducation ?

Nos piliers

Les bases de 42 Luxembourg

Pas de cours. Pas de profs. Pas de classes.

Grâce à sa pédagogie innovante, 42 Luxembourg est en mesure de proposer une formation d’excellence sans avoir recours à des cours magistraux. L’équipe pédagogique accompagne les étudiantes et les étudiants dans la recherche de leurs propres solutions. Pour progresser à 42 Luxembourg, il faut travailler en groupe, faire appel à la communauté pour se dépasser puis partager ses enseignements avec ses camarades. Hors de question d’apprendre l’informatique en prenant des notes devant un tableau et en écrivant des programmes sur une feuille de papier !

Une pédagogie par projets

Les étudiantes et les étudiants de 42 Luxembourg sont les acteurs et les actrices de leurs réussites autour d’un cursus 100% pratique. Se dépasser, c’est avancer : on peut toujours compter sur la force du groupe, donner et recevoir des informations, et tour à tour former et apprendre. Cette intelligence collective qui se développe permet de se rapprocher davantage du monde du travail. Toutes les parties sont garantes de la réussite d’un projet mené à bien par plusieurs.

Se tromper c’est avancer

L’échec n’est pas une fatalité à 42 Luxembourg. C’est le chemin vers la réussite : tester un programme, se rendre compte de ses erreurs, les corriger et aller plus loin. L’apprentissage à 42 Luxembourg récompense la recherche personnelle de solutions. Il ne s’agit pas de recopier un modèle sans arriver à le comprendre. La réussite finale est la seule chose qui compte : peu importe que le chemin soit rapide ou un peu plus long.

Un apprentissage peer-to-peer

En entrant à 42 Luxembourg, il ne s’agit plus d’attendre que la connaissance soit dispensée par une personne “qui sait”. Il faut être prêt à aller la chercher par soi‐même, à aller vers ses camarades pour la comprendre avant de la mettre en place et d’expliquer son fonctionnement à d’autres. Cet exercice permet d’avancer et d’aiguiser ses capacités en cherchant, en expérimentant et en défendant ses idées.

L’évaluation peer-to-peer

Dans l’apprentissage classique, la correction arrive à la fin de l’apprentissage. À 42 Luxembourg, c’est le moment où l’on apprend le plus. Les peer-evaluations demandent aux étudiantes et aux étudiants de se noter entre eux à l’aide d’un barème établi par l’équipe pédagogique. Plutôt que de craindre une note, le dialogue ouvert permet de recevoir des conseils essentiels pour avancer et de découvrir d’autres manières de faire. Aucune correction type n’est jamais donnée à 42 Luxembourg, aucun modèle à devoir reproduire et apprendre par cœur.

Travailler en groupe, ce n’est pas tricher

Dans une salle de classe, se mettre à plusieurs pour résoudre un exercice ou s’échanger des conseils, c’est mal vu. À 42 Luxembourg, c’est l’inverse. Lorsque les projets semblent impossibles à réaliser, constituer un groupe de travail permet d’avancer en partageant des points de vue. En se rapprochant de personnes qui elles aussi doutent et n’ont pas la solution, les points de vue sont confrontés. Tout le monde apporte quelque chose afin qu’ensemble les compétences nécessaires à la réussite d’un projet soient assimilées.

La Piscine c’est l’occasion de découvrir la pédagogie de 42 Luxembourg en pratique durant un mois : commencez dès aujourd’hui le processus d’admission.

La gamification

Un apprentissage ludique

42 Luxembourg propose un environnement motivant et divertissant, ancré dans la thématique du jeu, connue pour augmenter à la fois la qualité des apprentissages et le bien-être des étudiantes et des étudiants. Quand on se trompe, on recommence jusqu’à réussir, tout comme dans un jeu vidéo. Les projets rapportent des points d’expérience. Les niveaux gagnés représentent l’avancement dans le cursus – et les compétences développées apparaissent sur son Intranet. Il y existe même des hauts faits pour certaines grandes occasions ou encore des coalitions pour se mesurer aux autres.

Faire face à demain

Pourquoi apprendre à apprendre ?

Apprendre à apprendre, c’est être capable, tout au long de sa carrière, de se renouveler. En sortant de 42 Luxembourg, aucun langage informatique, aucune technologie n’est inaccessible… qu’elle existe déjà ou non ! C’est pour cela que 42 Luxembourg est une formation durable. Elle est à l’opposé des formations uniquement basées sur l’apprentissage de technologies spécifiques ou “à la mode” qui deviennent obsolètes très rapidement. Comment inventer le monde de demain si on ne fait qu’apprendre par cœur les technologies du passé ?

La durée de la formation

Un cursus de 3 ans… en moyenne

Tout le monde n’apprend pas au même rythme, alors pourquoi devoir en imposer un ? Le programme de 42 Luxembourg ne suit pas un calendrier administratif ou scolaire. En moyenne, les étudiantes et les étudiants s’intègrent durablement sur le marché de l’emploi au bout de 3 ans. Le cursus est séparé en deux : le tronc commun et la seconde partie avec ses spécialités informatiques. Le tronc commun doit s’effectuer en un maximum d’un an et demi. La seconde partie peut prendre plus de temps, en fonction des orientations choisies. À tous et à toutes de s’organiser : par exemple, la plupart des projets demandés ont chacun une estimation réaliste du temps nécessaire plutôt qu’une deadline imposée.

Durée initiale

La durée limite d’un an et demi du tronc commun est très éloignée pour les étudiantes et les étudiants investis dans leur scolarité. Elle permet de progresser à son propre rythme tout en permettant aux personnes qui doivent travailler ou qui veulent approfondir leurs compétences de le faire.

Freeze

Pour faire face à des imprévus, les étudiants et les étudiantes disposent d’un outil : le Freeze. Il permet de mettre en pause le cursus, jusqu’à un maximum de 3 fois, pour une durée totale n’excédant pas 6 mois.

Launchpad

Après le tronc commun, nos étudiantes et étudiants sont irrémédiablement attirés vers le marché du travail. Dans ce contexte, nous leur laissons la possibilité de décider de la fin de leur cursus pour devenir alumni. Ce basculement peut également intervenir après une durée d’inactivité et un certain niveau de compétences obtenu.